Tag Archives: Gentilly

Rallye de Gentilly

Petit résumé de la matinée du dimanche 11 octobre 2015 :
nous sommes donnés rendez-vous aux 4 chemins à Robinson à
7h30, encore dans la nuit, et nous nous retrouvons déjà à
une dizaine, mené par Gérard D, nous récupérons Laurent en
bas de l’allée d’Honneur, puis Noëlle, Dominique et Patrice
un peu plus loin sur la N20 à Bourg la Reine. Nous devisons de
sujets badins mais également de la belle flèche de Denis la
veille vers Le Havre, dans une banlieue sud encore endormie.
Arrivés à Gentilly, nous procédons à l’inscription pour
effectuer les 100km dans le grand gymnase auprès de l’équipe
du club de Gentilly, avec panique à bord, seuls les mieux
organisés d’entre nous ont leur numéro de licence de la FFCT
sur eux (ah la dématérialisation !). Les beaux maillots rouges
de l’Audax Club Parisien sont là aussi, parmi d’autres clubs.
Petites discussions d’usage autour du PBP2015. Et nous partons
à près d’une vingtaine du CTVS. Romain et Lionel s’éloignent
assez rapidement devant, nous ne les reverrons plus. Pierre nous
as rejoint (un fidèle coéquipier diagonaliste s’est occupé
de l’intendance, nous ne le remercierons jamais assez !), tout
comme beaucoup plus loin à Bièvres nous retrouvons Jean P,
Jean-Paul G l’ayant repéré du côté de la voie ferrée. Dont
la rivière de la Bièvre que nous longeons véritablement,
pour filer enfin dans la vallée de Chevreuse (curiosité des
dénominations géographiques, puisque c’est l’Yvette qui y coule
!), nous nous faisons doubler ou bien nous doublons différents
groupes de clubs. Puis vient un premier contrôle à Le Mesnil
St-Denis. Nous nous retrouvons tous ensemble ou presque un instant
; une vaste brocante s’y passe juste derrière la petite place,
sans que nous nous apercevions de quoi que ce soit, nos morceaux
de banane et quatre quart en bouche. Nous continuons dans une
allure raisonnable pour le second contrôle (un vélo couché
et son propriétaire sont toujours avec nous) à Villiers le
Bacle. A l’approche de nos domiciles, nous bifurquons les uns
et les autres, sans trop aller à Gentilly, où portant nous
sommes le club le mieux représenté (19 participants, premier
aussi en nombre de femmes, bravo à nous), c’est dimanche,
et c’est l’heure du repas et refaire une boucle vers la proche
périphérie de Paris était certes sérieux, mais bon !